Le yoga dans la stratégie de réduction du stress et de prévention du burn out

yoga pour gestion du stress et prévention burn out

Le stress est à l’origine plus de 50% des consultations chez les médecins généraux. En Suisse les absences liées à des problèmes de santé mentale ont ainsi augmenté de 70% depuis 2012. Dans 6 cas sur 10, le burn out ou épuisement professionnel et dépression sont à l’origine des arrêts de travail qui sont de 18 mois en moyenne.

Le burn out est reconnu depuis 2019 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme un phénomène professionnel et non pas comme une maladie. Ce qui veut dire que sa responsabilité s’est déplacée de l’individu vers l’organisation, de l’employé vers l’employeur.  Pourtant, le burn-out n’est pas considéré en Suisse comme une maladie professionnelle, contrairement à d’autres pays européens.

De nombreuses études suggèrent que le yoga pourrait ralentir les effets néfastes du stress. Une pratique régulière pourrait éviter également aux personnes très exposées au stress au travail d’aller jusqu’au burn out.

Quels sont les effets du stress chronique ?

Le stress chronique est lié à l’accélération du vieillissement biologique et à l’augmentation de l’inflammation chronique et du stress oxydatif, deux processus qui causent des dommages cellulaires et génétiques. Les scientifiques appellent « inflammaging » l’inflammation chronique de faible intensité dans l’organisme. Elle est associée à des maladies comme le diabète, les maladies cardiaques, le stress, la dépression et l’affaiblissement du système immunitaire.

Le taux de cortisol élevé est un marqueur de stress chronique. Chez les personnes soumises à un stress chronique, le cortisol varie moins au cours de la journée, ce qui indique une hyperactivité du système nerveux sympathique ou du système de combat ou de fuite. Un autre marqueur est le facteur neurotrophique dérivé du cerveau, une protéine naturellement présente dans l’organisme qui régule la neuroplasticité et favorise le développement du cerveau. On a constaté que les personnes souffrant de dépression, d’anxiété ou de la maladie d’Alzheimer présentaient des niveaux plus faibles de cette protéine. Le stress chronique peut également affecter la santé en interférant avec des comportements sains, comme l’exercice, une alimentation équilibrée et le sommeil.

Le stress au travail nuit également aux entreprises. En effet le burn out réduit la productivité, augmente l’absentéisme et le roulement du personnel. Il entraîne également des conflits, il est un facteur de démotivation, il réduit le sentiment d’appartenance à l’organisation.

Comment le corps réagit-il au stress professionnel ?

Imaginez un instant que vous recevez un email au sujet d’un projet en cours (un facteur de stress). Votre corps et votre esprit réagissent instantanément en activant une réaction physique appelée lutte ou fuite (fight or flight reaction). Votre cœur bat plus vite, votre respiration s’accélère et vos muscles se tendent. En même temps, vous pouvez vous dire : « je suis en retard sur ce projet ». Puis, pour gérer votre angoisse et votre discours négatif, vous travaillez tard pour terminer la tâche demandée. Au cours de son évolution, l’homme a développé cette réponse coordonnée à la peur pour se protéger des dangers de son environnement. A notre époque, la peur continue de remplir une fonction importante. En effet la réaction de lutte ou de fuite peut fournir l’énergie nécessaire pour passer une nuit blanche et garder son emploi.

Comment le stress chronique mène au burnout ?

Que se passe-t-il si vous vivez chaque jour des expériences stressantes au travail ? Avec le temps, le stress chronique peut conduire au burn out ou épuisement professionnel. Les signes avant-coureurs sont la fatigue généralisée généralisé, le cynisme et un sentiment d’inefficacité.

Les causes du burn out (liste non exhaustive) :

  • surcharge de travail
  • manque d’autonomie
  • sous-responsabilisation
  • salaire insuffisant
  • absence de communauté
  • injustice ou manque de respect,
  • inadéquation entre valeurs professionnelles et personnelles

On comprend que les causes profondes du burn out se situent moins au niveau de l’individu qu’au niveau de sa direction, et qu’elles peuvent être évitées. Des stratégies de prévention devraient être mises en place dans les entreprises. Mais comme c’est très peu développé à l’échelle mondiale, la gestion du stress et de la prévention du burn out est souvent laissée à l’individu.

Bienfaits du yoga pour la réduction du stress et la prévention du burn out ?

La pratique de yoga régulière incluant le mouvement conscient, des techniques de respiration, la méditation de pleine conscience, permet de réduire le stress, calmer le mental, libérer les tensions phyques, générer des sensations de bien-être physique et émotionnel.

Voici une liste non exhaustive des bienfaits d’une pratique régulière de yoga:

  • être moins dans sa tête, stopper l’over thinking
  • être présent dans chaque situation
  • apprendre à ralentir et à faire des pauses
  • ne pas s’identifier aux pensées négatives
  • apprendre à respirer et calmer le système nerveux
  • avoir une meilleure posture à son poste de travail
  • réduire les tensions physiques
  • améliorer les problèmes de dos et de digestion
  • cultiver une attitude positive et un mode de vie sain
  • être en contact avec soi et développer son potentiel
  • faire baisser le niveau de cortisol et réduire l’impact du stress
  • activer les zones du cerveau qui augmentent la joie et diminuent les émotions liées au stress

J’accompagne des personnes en individuel et en groupe dans leur stratégie pour gérer les symptômes de stress avant qu’il devienne chronique et pour aider les victimes de burn out à récupérer leurs ressources et leur confiance en eux. 

plus d’infos sur les cours de yoga

Sources :